logo GFC

Carburants, Lubrifiants & Fluides pour le Transport

Présentation du GFC

Présentation

Le GFC a pour vocation d'assurer un forum d'échanges techniques entre experts des sociétés membres - ou participants associés - dans le domaine de performance des combustibles, lubrifiants et autres fluides utilisés dans les transports, et de développer des méthodes d'évaluation de performances. Cette mission du GFC s'exerce à partir des besoins exprimés par ses membres, au niveau national et au niveau européen.


Les Membres du GFC proviennent de toutes les sociétés ou organismes, français ou non, répartis parmi les collèges suivants :

  • Industries du pétrole et de la Chimie, fabricants d'additifs
  • Industries des véhicules, des moteurs et de leurs équipements,
  • Utilisateurs, laboratoires, universités et écoles techniques.

Aujourd'hui, une cinquantaine de PME, de grands groupes et d'organismes publics.

Structure :
Le Comité Exécutif du GFC, où sont représentés les trois colèges d'activités, supervise les quatre comités techniques: Lubrifiants moteurs, Lubrifiants Transmissions, Carburants, Autres Fluides - Des groupes de travail de type coopératif opèrent dans chaque comité.
Le GFC gère les publications, établit la liste des méthodes existantes et en assure la diffusion et la mise à jour. Il assure l'actualité du Site Internet, organise des Journées d'étude, veille au brassage inter-industries à l'occasion des activités de développement dans les groupes de travail, et offre un accès à toutes autres informations utiles.

Les méthodes GFC, éditées directement par le GFC au niveau Français ou au niveau Européen, constituent des références internationales et des outils indispensables au développements de nos industries. Ces méthodes forment la base de la grande majorité des spécifications et autres classifications définissant le niveau des performances de ces produits. Elles peuvent, et le sont fréquemment, être reprises par des organismes de normalisation (AFNOR, CEN,...).

Objet

Le GFC a pour vocation d'assurer un forum d'échanges techniques entre experts des sociétés membres - ou participants associés - dans le domaine de performance des combustibles, lubrifiants et autres fluides utilisés dans les transports, et de développer des méthodes d'évaluation de performances. Cette mission du GFC s'exerce à partir des besoins exprimés par ses membres, au niveau national et au niveau européen.

  • Industrie du pétrole et de la chimie, fabricants d'additifs ;
  • Constructeurs et équipementiers de l'automobile, du transport terrestre et maritime ;
  • Utilisateurs, laboratoires, universités et écoles techniques.

Les sociétés peuvent être membre à part entière ou participant associé.

Le GFC est techniquement orienté principalement dans le développement de méthodes de caractérisation des performances techniques des lubrifiants, des carburants et des autres fluides utilisés dans le transport. Le travail de développement est effectué dans des groupes de travail coopératif.

Le GFC n’établit pas des spécifications en ce qui concerne la qualité des produits autres que l’équipement et les matériaux de références nécessaires à l’exécution des essais de performances.

L’organisme européen CEC, dont faisait partie auparavant le GFC, s’est restructuré en 2001 : il n’est plus composé d’associations nationales et recourt maintenant à un appel d'offre à un laboratoire pour développer les méthodes et organiser un round robin test.

Le GFC a pour vocation de créer des méthodes mais aussi de reprendre des méthodes n’étant plus suivies par le CEC, sans faire concurrence au CEC.

Le GFC est également prêt à accueillir des groupes de surveillance de l’ex. CEC qui ne seraient plus supportés par la nouvelle organisation, en accord avec ceux-ci.

Toutes ces évolutions conduisent à une internationalisation du GFC, et les statuts ont été modifiés à cette fin ; l’anglais est utilisé dans les groupes de travail si nécessaire.

L’approbation statistique des travaux du GFC est assurée par des spécialistes sur une base équivalente à celles des méthodes CEC.

Le GFC continue plus que jamais, en complémentarité du "nouveau CEC", à assurer le développement, la maintenance et l'exploitation des méthodes nécessaires et à offrir un forum d'échanges techniques à la cinquantaine de ses membres (PME, grands groupes, organismes) de l'automobile et d'autres formes de transport.

 

Membres

Industries moteurs - Équipmentiers

  • NTN-SNR ROULEMENTS
  • RENAULT
  • ROBERT BOSCH
  • STELLANTIS (PSA, FIAT, CHRYSLER)

Pétroliers

  • AFTON CHEMICAL
  • ARTECO
  • ARKEMA
  • AXEL FRANCE SA
  • BASF
  • BP (CASTROL) LUBRICANTS
  • CCI CORPORATION LTD
  • CHEVRON ORONITE
  • CIPELIA/ACIA AUTOMOTIVE SAS
  • CONDAT SA
  • ESSO SAF
  • GESERCO FRANCE
  • INFINEUM FRANCE
  • INNOSPEC LTD
  • LUBRIZOL
  • MOLYDAL
  • MOTUL
  • NYCO
  • PETROLES SHELL
  • SADAPS BARDHAL
  • SMB
  • SOLVENTIS
  • SPIREL
  • TOTAL

Utilisateurs

  • APL
  • IFPEN
  • SGS OGC
  • DIRECTION CENTRALE ESSENCE ARMÉES
  • ISP
  • SGS VERNOLAB
  • FEV FRANCE
  • IESPM
  • RATP
  • SNCF
  • EXTRUPLAST

Statuts

Statuts adoptés par l’Assemblée Générale

du 10 septembre 1963 et modifiés par les Assemblées Générales :

  • 7 novembre 1966
  • 20 décembre 1967
  • 24 novembre 1970
  • 11 décembre 1974
  • 9 décembre 1975
  • 26 janvier 1983
  • 6 février 1985
  • 2 février 1994
  • 21janvier 1998
  • 08 février 2001
  • 05 février 2004
  • 12 décembre 2012
  • 7 février 2013
  • 4 février 2016
  • 4 février 2016
  • 2 février 2017
  • vote postal du 24 mars 2017
 

Cliquez ici pour télécharger les statuts

Structure

L'évolution du GFC en raison de la restructuration du CEC

Seules des associations industrielles et non plus nationales sont désormais membres du CEC.

Le développement d’une nouvelle méthode CEC, auparavant communautaire, fait maintenant l’objet d’un appel d'offre à un laboratoire pour développer la méthode et organiser un round robin test. Cette pratique risque de limiter le nombre de méthodes développées. Par exemple, l'ex ECTC n’a pas accepté cette structure et devient le CTAF au sein du GFC.

Le GFC a pour vocation de créer des méthodes mais aussi de reprendre des méthodes n’étant plus supportées par le CEC, sans faire concurrence au CEC.

Le GFC est également prêt à accueillir des groupes de surveillance de l’ex CEC qui ne seraient plus supportés par la nouvelle organisation, en accord avec ceux-ci.

Toutes ces évolutions conduisent à une internationalisation du GFC, et les statuts ont été modifiés à cette fin ; l’anglais sera utilisé dans les groupes de travail si nécessaire.

Les méthodes CEC finalisées garderont leurs numéros, car c'est leur propriété intellectuelle : ex. CEC C-XX-T ou A- AA

Pour les autres cas,  l'approche est la suivante :

  • pour les méthodes du CEC retravaillées au GFC auront les numéros suivants : ex. GFC-CEC-C-XX-T-AA
  • les nouvelles méthodes à développer auront les numéros suivants : GFC-F-XX-A-AA

L’approbation statistique des travaux du GFC sera assurée par le GAS sur une base équivalente à celles des méthodes CEC.

Le GFC continue plus que jamais, en complémentarité du "nouveau CEC" à assurer le développement, la maintenance et l'exploitation des méthodes nécessaire et à offrir un forum d'échanges techniques à la cinquantaine de ses membres (PME, grands groupes, organismes) de l'automobile et d'autres formes de transport.

Organisation

Le GFC est constitué de quatre comités techniques :

  • le Comité Technique des Combustibles Moteurs (CTCM)
  • le Comité Technique des Lubrifiants Moteurs (CTLM)
  • le Comité Technique des Lubrifiants de Transmission (CTLT)
  • le Comité Technique des Autres Fluides (créé en 1991) (CTAF)

Les travaux techniques du GFC sont exécutés par l'intermédiaire de groupes de travail qui sont de trois types différents :

Groupes de travail

Les groupes d'investigation qui étudient la nature des nouveaux problèmes que le GFC envisage d'examiner, et rendent compte de leurs travaux au comité technique, dont ils dépendent sur les questions suivantes :

  • renseignements disponibles
  • travaux ayant déjà été effectués ou en cours
  • facteurs sous-jacents en jeu
  • important pratique du problème
  • nécessité d'entreprendre des travaux ou d'établir une méthode d'essai standardisée
  • direction que devront prendre les travaux

Les groupes de projets qui sont chargés de mettre au point un programme d'essais ou d'établir une méthode d'essai standardisée.
De tels projets peuvent provenir soit à la suite d'un rapport et de recommandations présentés par un groupe d'investigation, soit à la demande du Comité Exécutif.

Les groupes de surveillance qui, lorsqu'une méthode d'essai a été mise au point et approuvée par le Comité Exécutif, ont la responsabilité de réviser et de contrôler la méthode et, si nécessaire, de la modifier en temps voulu.

Lien vers le CEC

Le CEC comprend 4 organisations :

  • ACEA : Association des Constructeurs Européens d'Automobiles.
  • ATC : Additives Technical Committee (Europe)
  • ATIEL : Association Technique de l'Industrie Européenne des Lubrifiants
  • CONCAWE : The Oil Companies' European Organisation for Environement, Health & Safety.

Coordonnées du CEC

Les méthodes CEC "Coolants" ont été reprises par le GFC pour les ventes et les mises à jour .

Vos commandes de méthodes CEC Lubricants & Fuels, seront directement gérées par le CEC :

CEC Secretariat
Avenue Jules Bordet 142
1140 Brussels, Belgium
Tél : +32.2.761.16.84
Email : info@cectests.org

 

Règlement intérieur

Vous pouvez télécharger :

- le règlement intérieur en vigueur, en cliquant ici

- les annexes, en cliquant ici