Structure GFC Carburants, Lubrifiants & Fluides pour le Transport

Groupement Français de Coordination pour le développement des essais de performance des Carburants, des Lubrifiants et autres Fluides dans les Transports

Structure

L'évolution du GFC en raison de la restructuration du CEC

Seules des associations industrielles et non plus nationales sont désormais membres du CEC.

Le développement d’une nouvelle méthode CEC, auparavant communautaire, fait maintenant l’objet d’un appel d'offre à un laboratoire pour développer la méthode et organiser un round robin test. Cette pratique risque de limiter le nombre de méthodes développées. Par exemple, l'ex ECTC n’a pas accepté cette structure et devient le CTAF au sein du GFC.

Le GFC a pour vocation de créer des méthodes mais aussi de reprendre des méthodes n’étant plus supportées par le CEC, sans faire concurrence au CEC.

Le GFC est également prêt à accueillir des groupes de surveillance de l’ex CEC qui ne seraient plus supportés par la nouvelle organisation, en accord avec ceux-ci.

Toutes ces évolutions conduisent à une internationalisation du GFC, et les statuts ont été modifiés à cette fin ; l’anglais sera utilisé dans les groupes de travail si nécessaire.

Les méthodes CEC finalisées garderont leurs numéros, car c'est leur propriété intellectuelle : ex. CEC C-XX-T ou A- AA

Pour les autres cas,  l'approche est la suivante :

- pour les méthodes du CEC retravaillées au GFC auront les numéros suivants : ex. GFC-CEC-C-XX-T-AA

- Les nouvelles méthodes à développer auront les numéros suivants : GFC-F-XX-A-AA

L’approbation statistique des travaux du GFC sera assurée par le GAS sur une base équivalente à celles des méthodes CEC.

Le GFC continue plus que jamais, en complémentarité du "nouveau CEC" à assurer le développement, la maintenance et l'exploitation des méthodes nécessaire et à offrir un forum d'échanges techniques à la cinquantaine de ses membres (PME, grands groupes, organismes) de l'automobile et d'autres formes de transport.

  • Organisation

Le GFC est constitué de quatre comités techniques:

le Comité Technique des Combustibles Moteurs (CTCM)le Comité Technique des Lubrifiants Moteurs (CTLM)le Comité Technique des Lubrifiants de Transmission (CTLT)le Comité Technique des Autres Fluides (créé en 1991) (CTAF)

Les travaux techniques du GFC sont exécutés par l'intermédiaire de groupes de travail qui sont de trois types différents :

Groupes de travail

Les groupes d'investigation qui étudient la nature des nouveaux problèmes que le GFC envisage d'examiner, et rendent compte de leurs travaux au comité technique, dont ils dépendent sur les questions suivantes ;

  • renseignements disponibles
  • travaux ayant déjà été effectués ou en cours
  • facteurs sous-jacents en jeu
  • important pratique du problème
  • nécessité d'entreprendre des travaux ou d'établir une méthode d'essai standardisée
  • direction que devront prendre les travaux

Les groupes de projets qui sont chargés de mettre au point un programme d'essais ou d'établir une méthode d'essai standardisée.
De tels projets peuvent provenir soit à la suite d'un rapport et de recommandations présentés par un groupe d'investigation, soit à la demande du Comité Exécutif.

Les groupes de surveillance qui, lorsqu'une méthode d'essai a été mise au point et approuvée par le Comité Exécutif, ont la responsabilité de réviser et de contrôler la méthode et, si nécessaire, de la modifier en temps voulu.